Naturaliste, moine zen, historien du christianisme et philosophe, il n’était pas seulement un esprit merveilleux, mais surtout une présence animée d’une grande bienveillance, d’une insatiable curiosité et d’une acuité critique vis à vis de ses convictions et de ses proches.
Jacques Brosse est né le 21 août 1922 à Paris. Quatrième enfant d’une famille de cinq, il est le plus jeune des fils. Dans sa prime enfance, son frère Pierre, de dix-huit ans son aîné, joue le rôle d’un père spirituel, l’initiant à la nature et la connaissance de l’histoire. Élève atypique et brillant, il s’inscrit en droit et suit les cours de Jean Wahl sur l’existentialisme et la phénoménologie, à une époque (le début des années 1940) où Hegel n’est pas encore traduit en français ; parallèlement, il découvre les notions de Gnose et de Tradition et fréquente quelque temps l’ordre martiniste de Raymond Habacuc. 

Réfractaire au STO, il est capturé et interné en Suisse où il fait la connaissance de Simone et Antoine Veil qui resteront des amis.
En 1945, il se lie d’amitié avec Albert Camus qu’il admire, et ce dernier fait paraître dans L’Arche le premier texte de Jacques Brosse, Le Secret. 

Lire la suite...

Présentation
Pratique de Zazen
Biographie de Claude Magne
Biographie de Taisen Deshimaru